Accueil Méthodologie

Le projet Corporate Invention Board s’est appuyé sur des résultats méthodologiques robustes pour traiter les questions:

  • du choix des brevets à analyser
  • de la délimitation du périmètre des groupes
  • du croisement des informations issues des bases de données financières et de la base de données des brevets

Les brevets prioritaires, révélateurs du potentiel technologique d’un acteur ou d’un territoire

Le projet Corporate Invention Board qui vise à explorer la stratégie technologique des groupes multinationaux a fait le choix de se focaliser sur l’analyse des seuls brevets prioritaires, qui correspondent au premier dépôt dans un office national, avant toute éventuelle demande d’extension dans d’autres pays. Les brevets prioritaires, où qu’ils aient été déposés, sont des marqueurs d’une nouveauté technologique. Ces documents présentent en outre l’intérêt de posséder une date de dépôt proche de celle de l’invention – contrairement aux extensions qui sont généralement accordées à des dates plus éloignées de la création de la nouveauté. Ils sont de ce fait bien adaptés pour analyser des évolutions temporelles. Pour plus de détails voir: Méthodologie de l’analyse des brevets.

La participation totale majoritaire comme critère de délimitation du périmètre des groupes

Le projet Corporate Invention Board a utilisé la base d’informations financières Orbis pour identifier le périmètre des principaux groupes industriels mondiaux. En retenant comme critère de consolidation une participation totale du Global Ultimate Owner supérieure à 50,01%, il a été ainsi possible d’identifier quelque 2400 groupes uniques et 170 000 filiales qui constituent la population d’entreprises analysées dans ce projet. Pour plus de détails voir: Méthodologie d’identification des principaux groupes mondiaux industriels.

L’appariement massif des noms de sociétés

La mise en correspondance des informations issues de deux bases de données distinctes (financières et brevets) a nécessité d’opérer un traitement automatisé destiné notamment, tout d’abord, à nettoyer les noms d’entreprise de toute irrégularité orthotypographique (par exemple, les doubles espaces blancs), puis à supprimer du nom des sociétés les désignations légales (Ltd, Inc., Spa…). Pour plus de détails voir: Méthodologie d’appariement des bases financières et brevets.